Missions : Concevoir les projets assistés par ordinateur à l’aide d’informations apportées par les stylistes, le chef de produit, le service marketing et la direction. Créer les maquettes (logo, étiquette, motif, book…). Réaliser les dossiers techniques tout en personnalisant le produit. Participer au développement de l’identité visuelle des entreprises et des marques.

Profil : Savoir dessiner et avoir une bonne culture de la mode. Maîtriser les logiciels informatiques ILLUSTRATOR et PHOTOSHOP. Avoir des connaissances solides en anglais pour réaliser les fiches techniques.

Métier : Créer les modèles des futures collections saison par saison en fonction des « tendances ». Concevoir une ligne complète de produit, en lien avec un plan de collection et l’image de marque. Il faut savoir que le styliste travaille avec plusieurs saisons d’avance. A la fois créateur et réalisateur, le styliste infographiste invente et dessine les modèles, l’image de marque et thèmes des collections grâce au sourcing réalisé pendant des sessions shopping et des salons en France et à l’étranger. Surveiller les modes et savoir analyser les phénomènes de société en se tenant informé en permanence de l’actualité. Sélectionner les matières, motifs et couleurs adaptées aux produits en restant en adéquation avec la future collection. Contrôler les prototypes pendant leurs fabrications en série grâce à des documents techniques indiquant les caractéristiques de chaque produit : formes, mesures, couleurs… Tout cela en anglais car malheureusement les usines sont aujourd’hui en Asie et Amérique du sud.

Formations : Après un BAC option arts plastiques ou un BAC Professionnel en communication Graphique, à Corvisart, Maximilein vox, Creapole, vous pouvez vous diriger vers les écoles supérieures de la mode telles que Lisaa, Le studio Berçot, Duperré, esmod, IICC mode, MJM, Ensad, Condé,…). Il est possible de faire cette formation en alternance comme à Mode estah pour acquérir de l’expérience et en plus votre formation est prise en charge par l’entreprise. Avec une rémunération allant de 50 à 80% du SMIC. Par contre, une année préparatoire payante est souvent demandée. Le niveau minimum demandé pour devenir styliste infographiste équivaut à un BTS (BAC +2 ou +3 avec prépa). Cliquez ici pour accéder à un tableau récapitulatif de 70 écoles de mode au banc d’essai.

Débouchés : Bureau de style, bureau d’études, entreprise de prêt-à-porter, haute couture. Vous devez vous créer un réseau de contacts à la sortie de l’école. Le book ou un site web est capital et vous permet de démarcher avec quelque chose de concret. Avec de l’expérience, de nombreux Stylistes Infographistes travaillent à mi-temps et en Freelance avec un numéro d’URSSAF. La Maison des Artistes et l’Artisanat sont aussi des voies possibles. De plus, il est recommandé de se spécialiser dans un domaine (prêt-à-porter, chaussure, bijouterie, luxe, illustration,…). La difficulté dans ce métier consiste à évoluer sans cesse pour suivre au mieux l’évolution informatique et logistique. Cela n’empêchera pas qu’à 40 ans un styliste infographiste est déjà hors-jeu à cause des révolutions informatiques. Il devra essayer d’évoluer vers un poste à responsabilité en devenant chef de produit, responsable de collection, directeur artistique…

Salaires : Un débutant peut gagner 1 400 € à plein temps. L’évolution se fait en fonction des qualités, de la notoriété, de la société, des compétences, des déplacements, des relations et de ses responsabilités. Après 5 ans d’expériences professionnelles, le salaire se situe alors entre 1700€ et 3000€. Trouver un emploi stable dans ce domaine n’est pas donné à tout le monde. Il faut savoir être polyvalent tout en se spécialisant dans un domaine d’activité pour se démarquer des autres (Luxe, Prêt-à-Porter, Chaussure, Accessoire, Bijoux, sac, Design d’intérieur…).